Niortais
Niortais
   

Quelle politique sportive pour l’agglomération ?

Le sport est un élément important dans la vie de l’agglomération. Les collectivités territoriales valorisent le sport tout autant que le sport dynamise les territoires. La dimension territoriale du sport est une évidence : le sport peut servir l’intercommunalité sur des terrains où elle est encore fragile : son identité territoriale, le lien social et citoyen de ses habitants.


Contexte

La CAN saisit donc son Conseil de développement pour engager une réflexion sur ce que pourrait être une politique sportive à l’échelle du territoire de la CAN, politique supracommunale, afin notamment de :
• Permettre une meilleure coordination et efficacité des politiques sportives locales dans le respect des prérogatives de chacun,
• S’adapter à l’évolution des pratiques en matière de compétition (fusions de plus en plus fréquentes des clubs communaux),
• Faire face à l’obsolescence de certains équipements.

Organisation des travaux
Animation : Denis GADY, Vice-Président du CDCAN

Réunions de travail : L’ensemble de la démarche a été conduite de mars 2016 à février 2017 et a donné lieu à 10 réunions de travail.

Membres ayant participé : Marie-Odile BRAULT, Christian BROTHIER, Claude CANTET, Gérard DORAY (Club hôtelier), Denis GADY, Annick GILBERT, Michel GRASSET, Joëlle GRELARD (SEP Frontenay Rohan Rohan), Jean-Yves LIAIGRE, Claude MARTIN, Sébastien NAULLEAU, Bernard REBEYROL (MAIF).

Préconisation 1 : Construire une politique sportive communautaire s'appuyant sur les 3 piliers du Développement durable

Description de la proposition
· La CAN doit mettre en place une politique sportive communautaire intégrant les dimensions sociale, environnementale et économique.
· Social : favoriser l’accès au sport pour tous, développer des programmes d’accès spécifiques à chaque public : enfants (découverte, initiation), seniors (sport-santé dans une logique de bien-être), personnes handicapées.
· Environnemental : préserver la qualité environnementale de l’agglomération par le soutien au développement des sports de plein air, la promotion de la qualité des infrastructures en termes d’efficacité, de coût énergétique et de mobilité durable ou encore le soutien aux stratégies individuelles et collectives de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
· Economique : le sport contribue au développement économique en créant des emplois et en dynamisant l'activité commerciale. Développer les grands évènements (cf.préconisation 2), le tourisme sportif, soutenir le sport de haut niveau (cf. préconisation 3). De plus, l’accent doit être mis sur le développement du sport-santé dans une logique économique de réduction des dépenses de santé.

Résultats attendus
· La politique de la CAN doit permettre l’accès au sport pour tous, de générer de l’économie et de valoriser la qualité environnementale du territoire.
· La prise en compte du développement durable permet la définition d’une politique communautaire ambitieuse et de qualité.

Acteurs à mobiliser, moyens, réseau…
· Les communes
· Les associations sportives et les clubs, les Fédérations
· Les développements touristiques en cours sur la Sèvre

Leviers de réussite
· Bâtir cette politique sportive d’agglomération de façon collective.
· Se doter d’un outil de gouvernance (cf. préconisation 4)

Préconisation 2 : Développer une politique sportive évènementielle à l’échelle métropolitaine (Niort- La Rochelle)

Description de la proposition
· La CAN doit mettre en place une politique sportive communautaire intégrant les dimensions sociale, environnementale et économique.
· Social : favoriser l’accès au sport pour tous, développer des programmes d’accès spécifiques à chaque public : enfants (découverte, initiation), seniors (sport-santé dans une logique de bien-être), personnes handicapées.
· Environnemental : préserver la qualité environnementale de l’agglomération par le soutien au développement des sports de plein air, la promotion de la qualité des infrastructures en termes d’efficacité, de coût énergétique et de mobilité durable ou encore le soutien aux stratégies individuelles et collectives de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
· Economique : le sport contribue au développement économique en créant des emplois et en dynamisant l'activité commerciale. Développer les grands évènements (cf.préconisation 2), le tourisme sportif, soutenir le sport de haut niveau (cf. préconisation 3). De plus, l’accent doit être mis sur le développement du sport-santé dans une logique économique de réduction des dépenses de santé.

Résultats attendus
· La politique de la CAN doit permettre l’accès au sport pour tous, de générer de l’économie et de valoriser la qualité environnementale du territoire.
· La prise en compte du développement durable permet la définition d’une politique communautaire ambitieuse et de qualité.

Acteurs à mobiliser, moyens, réseau…
· Les communes
· Les associations sportives et les clubs, les Fédérations
· Les développements touristiques en cours sur la Sèvre

Leviers de réussite
· Bâtir cette politique sportive d’agglomération de façon collective.
· Se doter d’un outil de gouvernance (cf. préconisation 4)

Préconisation 3 : Soutenir le sport de haut niveau

Description de la proposition
· Politique de valorisation du sport de haut niveau
· Accompagnement financier des « clubs phares » de l’agglomération évoluant dans les trois premiers niveaux nationaux (de football notamment et demain peut-être de volley) et disposant d’un centre de formation
· Formation, équipements, encadrement, suivi médical des talents locaux tout au long de leurs parcours.
· Accompagnement des sportifs niortais inscrits sur les listes officielles de haut niveau

Résultats attendus
· Améliorer la notoriété du territoire à travers l’image de ses sportifs.
· Donner une image dynamique à l’agglomération niortaise
· Signer des contrats d’image exclusifs porteurs pour l’agglomération à l’instar des stratégies de communication des entreprises.

Acteurs à mobiliser, moyens, réseau…
· Responsables de clubs, Fédération
· Sportifs de haut niveau
· Sponsors (entreprises du territoire)

Leviers de réussite
· S’appuyer sur un réseau de compétences existant ou à consolider pour détecter et accompagner les jeunes talents (liens avec Fédérations)

Préconisation 4 : Se doter d’un outil de gouvernance, coordination intercommunale des sports : « CAN Sport-Up »

Description de la proposition
· Installer un outil de gouvernance, représentant à la fois les communes, les clubs et associations sportives de l’agglomération, ainsi que les acteurs de la formation. Cette coordination intercommunale des sports aurait pour objectif :
· De contribuer à la définition de la politique sportive
· Etre un lieu ressources : communication, événementiel,
· Etre un lieu d’échange entre tous les acteurs sportifs : fournisseurs et clients
. Centraliser l’organisation événements sportifs sur la CAN, d’en faire la promotion,
· Optimiser l’utilisation des équipements de l’ensemble des communes
· Mutualiser les moyens, les ressources
· Constituer un groupement d’employeur permettant aux clubs, au système éducatif, aux maisons de retraite, …. de recruter, de disposer des agents titulaires d’un brevet d’état ou autre diplôme pour encadrer les activités et sécuriser la pratique sportive (création et sécurisation d’emplois)

Résultats attendus
· Un complément économique via l’emploi sécurisé

Acteurs à mobiliser, moyens, réseau…
· Le CFA régional Sport et tourisme
· Les élus des communes de la CAN en charge de la politique sportive
· Les représentants des clubs et associations sportives locales
· Les représentants des instances

Leviers de réussite
· Une valorisation du sport sur l’agglomération
· Une optimisation des équipements de chaque commune
· Un outil au service des clubs et des communes
· S’appuyer sur les structures et organisations existantes (office municipal de Niort, CFA Sport et Tourisme…)
· Créer un réseau d’information
· Mettre en place une communication forte dans un esprit Start-up

L'intégralité du rapport (feuilletage et téléchargement libres)



Rédigé par Denis GADY le Mardi 4 Juillet 2017
Lu 111 fois