Niortais
Niortais
   

Enquête qualitative

Enquête qualitative auprès de 17 entreprises de l’agglomération niortaise


La transformation numérique est inévitable et s’impose à toutes les entreprises. Les grandes organisations ont engagé cette transformation depuis plusieurs années, ce qui n’est pas systématiquement le cas des PME et TPE. Aussi, c’est sur ces dernières que le Conseil de Développement a décidé de cibler sa réflexion, en menant des entretiens approfondis. Ainsi 17 entreprises, issues de différents secteurs d’activité, de tailles variées et installées sur différentes communes de l’agglomération, ont été auditionnées en juillet 2016. Chaque entreprise a pu s’exprimer lors d’un échange de 1h30 sur ses usages et ses besoins en matière de digital.

3-1. Présentation des entreprises rencontrées

SAS Cardinaud- Mercier / Manuel MERCIER
Portrait d’intérieur / Marilyne LE MEUR
Notaire / Maître DAGES
CAMIF.FR / Emery JACQUILLAT
Intermarché route d’Aiffres / Xavier DEMAEGDT
Centre hospitalier / Elodie COUAILLIER, DGA
Entreprise industrielle / Anonymat
Les Résidentiels / Géraud de QUATREBARBES
Bar Le Roche- Esnard / Henri PAVAGEAU
Entreprise de décoration / Anonymat
EIVE / Thierry PICAUD et Lise JOUNEAU
Entreprise d’équipement et matériel de bureau / Anonymat
TRIADE / Brice KOHLER Architecte associé
ZIMAGES / Félix CAILLETON
Association sociale / Anonymat
Menuisier / Anonymat
CARCED Promocash / Cédric VENDE


3-2. Niveau de « Niveau de «maturité numérique»

L’analyse des 17 entretiens permet de distinguer 4 types d’usage du numérique dans les entreprises. En effet, le numérique peut être au service de l’administration de l’entreprise, de sa communication, de son cœur de métier et enfin de sa stratégie de développement.

- L’usage du numérique pour l’administration de l’entreprise
On entend ici l’usage du numérique en tant qu’outil administratif, comptable, envoi des factures… lorsque cela ne constitue pas le cœur de métier de l’entreprise. Ce premier usage concerne l’ensemble des entreprises auditionnées. Néanmoins, on peut distinguer 2 niveaux d’usage parmi les 17 entreprises :
  • Un niveau qualifié d’intermédiaire, où les entreprises utilisent essentiellement des logiciels de secrétariat et de comptabilité, ainsi que les correspondances par courriel.
  • Un niveau d’usage supérieur, lorsque les entreprises sont dotées d’outils complémentaires : GED (Gestion Electronique des Documents), GRC (Gestion Relation Client), gestion des Ressources Humaines…

- L’usage du numérique pour la communication de l’entreprise
Cet usage concerne ici les actions, supports et démarches de communication développés via le numérique uniquement. L’usage du numérique pour communiquer sur l’entreprise n’est, en revanche, pas systématique. De nombreuses entreprises indiquent avoir un site Internet mais ne pas l’actualiser. Par ailleurs, le tiers des répondants n’utilise pas les réseaux sociaux. En revanche, 4 des 17 entreprises rencontrées ont un usage très développé du numérique à des fins de communication : présence très active sur les réseaux sociaux, accent mis sur le site Internet, présence d’un personnel dédié aux médias numériques, etc.. -

L’usage du numérique au service du cœur de métier l’entreprise
Ici, les outils et les usages numériques sont au service du cœur de métier de l’entreprise. Pour une majorité des structures auditionnées, l’usage du numérique a permis d’améliorer l’activité historique de l’entreprise. Ainsi des logiciels métiers performants ont été acquis voire développés sur mesure, permettant d’améliorer la productivité de l’entreprise : création 3D, réalité augmentée, progiciel de gestion intégré, site de vente en ligne personnalisable, etc.. L’acquisition de matériels et outils technologiques performants vient renforcer cet usage métier.

- L’usage du numérique dans la stratégie de développement de l’entreprise
On observe ici, la place consacrée au numérique dans la stratégie de développement de l’entreprise. Les entreprises rencontrées ont conscience que la transition numérique est indispensable pour leur pérennité. Cependant, toutes n’ont pas engagé pleinement leur transformation, pour placer le numérique au cœur de la stratégie de développement de l’entreprise. Si certaines investissent chaque année plusieurs dizaines de milliers d’euros dans le digital et d’autres considèrent avoir atteint une maturité numérique, quelques-unes continuent d’appréhender ces nouveaux usages au fil de l’eau, sans planifier les évolutions à venir.

3-3. Enjeux du numérique pour les entreprises auditionnées


Freins et difficultés pour les entreprises auditionnées


3-5. Attentes et besoins des entreprises

Parmi les attentes exprimées, on retrouve majoritairement la formation. Les entreprises, attendent des collectivités qu’elles proposent et mettent en place un certain nombre de formations. Les domaines recensés auprès des entreprises restent néanmoins diversifiés : formation sur des outils métiers, formation des jeunes en lien avec l’enseignement supérieur proposé sur le territoire, formation au sein des entreprises en direction du personnel et des dirigeants, formation sur la bonne utilisation des réseaux sociaux et la création de pages web accessibles depuis les réseaux sociaux par exemple et même conseils pour recruter des formateurs.

Le déploiement de la fibre optique et la performance des réseaux ont été relevé comme deux fortes attentes des entreprises envers les collectivités. Les entreprises et plus précisément le développement de leur activité sont impactés à différents degrés, par le manque d’infrastructures numériques ou le manque de performance des réseaux, à certains lieux du territoire. Une entreprise a même évoqué le besoin de pouvoir accéder à internet puisqu’elle se situe dans une zone mal desservie. Disposer du très haut débit en tous points du territoire est un réel besoin.

Créer du lien entre les acteurs du territoire, entre les universités, les centres de formation et les entreprises, ainsi qu’entre les entreprises elles-mêmes, pour échanger sur les pratiques, par exemple lors de petits déjeuners ou de tables rondes, est une attente de certaines entreprises.

Disposer d’une veille continue et partagée en matière de numérique a été évoqué par certaines entreprises comme un besoin, une attente envers les collectivités.

D'une manière générale, les entreprises ont besoin de disposer de systèmes totalement sécurisés. La sécurisation des systèmes et des données sont des aspects primordiaux dans le domaine du numérique. Une entreprise a témoigné du fait que trouver le bon logiciel de traçabilité des données s’avère parfois difficile. Niort Numéric leur a permis de contractualiser avec la start-up répondant précisément à leur besoin.

Les réseaux sociaux sont des vecteurs de communication pour les entreprises. Certaines d’entre elles ont besoin de pouvoir assurer une communication uniforme, pertinente et régulière sur les réseaux sociaux. Ceci correspond à un réel besoin pour le développement de leur entreprise mais cela exige de « dégager » du temps pour cela.

Valoriser le territoire grâce à la presse, mettre en valeurs les initiatives particulièrement innovantes du territoire, c’est aussi une attente exprimée par une entreprise.


Rédigé par le Mercredi 10 Mai 2017
Lu 147 fois